2.4.30.9

Aumônerie HFR: Site Riaz - Descriptif d. fonction
2.4.30.9
Eglise évangélique réformée du canton de Fribourg

Aumônerie HFR Site Riaz - Descriptif de fonction

(Aumônerie HFR: Site Riaz - Descriptif d. fonction)
du 15 octobre 2007
Dénomination de la fonction: Aumônier réformé
Fonction subordonnée : Au conseil synodal

Préambule
Les soins spirituels font partie des soins hospitaliers. Ils participent au processus de rétablissement de la personne.
Les besoins spirituels
Les besoins spirituels seront rarement exprimés directement. L'aumônier pourra néanmoins discerner un besoin d'espoir, d'un sens à la vie, de respect, d'unité de la personne, d'amour inconditionnel, de pardon, de solidarité, de paix, de communion, un besoin de solitude parfois, de beauté, de justice, un besoin de transcendance sans lien direct avec une tradition religieuse.
Mission générale
L'aumônerie à l'hôpital prend en charge les soins spirituels des personnes en répondant aux besoins les plus urgents, surtout ceux qui lui sont signalés par le personnel soignant, quelles que soient les convictions religieuses des patients. Ce service s'adresse aussi au personnel de l'établissement confronté souvent à de multiples questions d'ordre éthique, existentiel et religieux dans l'exercice de leur profession.
La tâche de l'aumônier
Par une écoute active faite d'empathie et de congruence, l'aumônier va permettre au patient de faire le point sur lui-même et sur ce qu'il vit. Par l'évocation de sa vie, de ses relations avec ses proches ou en parlant de ce qui le fait vivre, l'aumônier va permettre au patient de prendre conscience de ses ressources propres pour surmonter son épreuve.

Dans cette période de vulnérabilité que représente une hospitalisation; les patients communiquent souvent par un regard, des larmes, une poignée de main, leur besoin d'être écoutés et reconnus comme des personnes uniques. Pour les croyants, l'aumônier offre la prière. Parfois un proche, la famille ou le personnel infirmier manifeste aussi le besoin d'être écouté. Si l'aumônier parle, c'est presque toujours l'interlocuteur qui donne lui-même les mots qui conviennent et les pistes pour aller vers ce qui, pour lui ou pour elle, donne sens dans la plus grande fragilité de sa vie. L'aumônier est amené aussi à témoigner de ce qui donne, pour lui, sens à la vie.

L'aumônier réformé collabore dans un esprit œcuménique et se fait le devoir, quand un patient le souhaite, de demander un ministre d'une autre confession ou d'une autre religion.
Missions générales
M1 Assurer les visites des patients selon un programme établi et, en particulier, répondre aux besoins de visite des patients réformés.

M2 Collaborer avec les aumôniers catholiques et les bénévoles pour établir un programme de visites régulier et une permanence de l'aumônerie dans les différents services.

M3 Collaborer avec les ICUS et le personnel infirmier pour répondre aux besoins prioritaires des patients.

M4 Répondre aux demandes des familles et du personnel en relation avec les besoins spirituels et les questions éthiques.

M5 Prendre une part active dans la résolution de problèmes ou dans la réflexion sur des problèmes éthiques proposés aux aumôniers par l'hôpital.

M6 Chercher à intégrer et à rendre visible la présence de l'aumônerie à l'hôpital.

M7 Collaborer avec la direction de l'hôpital, le chef du Département des soins et le Conseil synodal, avec ses responsables hiérarchiques.

M8 Veiller à assurer le lien entre l'aumônerie de l'hôpital et les paroisses réformées du sud fribourgeois (Bulle, Romont et Châtel-St-Denis).
Missions particulières
M1 Répondre aux demandes des réformés (entretien, sainte-cène, onction d'huile).

M2 Transmettre à l'aumônier catholique les besoins en matière de sacrements.
Activités générales
Ag1 Effectuer des visites régulières aux patients hospitalisés en fonction des besoins exprimés ou discernés.

Ag2 Participer à la réflexion des aumôniers et de l'hôpital sur les soins spirituels par une présence active aux colloques des aumôniers et dans la commission d'accompagnement de l'aumônerie en y apportant ses compétences et la sensibilité réformée.
Activités particulières
Ap1 Participer au moins une fois par mois à un repas de midi aux soins palliatifs de Châtel-St-Denis et aux rencontres qui sont proposées.

Ap2 Rédiger des articles de réflexion pour le journal de l'hôpital.

Ap3 Informer le personnel soignant sur l'attention à porter aux demandes de sacrements.

Ap4 Se donner les moyens pour maintenir à jour ses connaissances par rapport à la profession elle-même en suivant des formations continues.

Ap5 Présenter et défendre dans l'Eglise le rôle de l'aumônier d'hôpital.

Ap6 Rédiger un rapport annuel de son activité pour le Conseil synodal.
Profil

-

Etre pasteur ou diacre mandaté par le Conseil synodal de l'Eglise évangélique du Canton de Fribourg et solide dans sa foi.


-

Faire preuve d'une grande capacité d'écoute de soi et des autres.


-

Avoir une facilité de communication avec tous.


-

Avoir suivi la formation à la pastorale clinique ( CPT).


-

Etre capable de défendre l'identité réformée.


-

Faire preuve d'esprit d'ouverture, de tolérance et d'esprit œcuménique.


-

Etre capable de consensus et de collaboration interdisciplinaire.


-

Etre capable de communiquer la vision des soins spirituels aux équipes de soignants.


-

Etre capable de communiquer au personnel soignant des informations significatives.


-

Etre capable de gérer un temps partiel et des appels imprévus.


-

Faire preuve de disponibilité, de patience, de calme, de tolérance et de modestie.


-

Respecter la déontologie (confidentialité, secret de fonction, discrétion).

Validé le 15 octobre 2007
Revu le 31 décembre 2009

Le Président du Conseil synodal: Daniel de Roche
Le Conseiller synodal délégué: Jean Christoph Stucki
L'Aumônier: Luc Genin