Facebook
Ev.-ref. Kirche des Kantons Freiburg

Nicole Carrard

Présentation de la paroisse

Repas<div class='url' style='display:none;'>/</div><div class='dom' style='display:none;'>ref-fr.ch/</div><div class='aid' style='display:none;'>42</div><div class='bid' style='display:none;'>83</div><div class='usr' style='display:none;'>14</div>

Repas

Présentation
La «Paroisse réformée d’Estavayer-le-Lac et de la Broye fribourgeoise» est une vaste paroisse qui couvre tout le district de la Broye fribourgeoise. Le nombre de paroissiens (plus de 5200) augmente de façon régulière, en raison notamment des mouvements de populations dans la région.
Histoire
L’histoire de la paroisse est d’abord liée à l’immigration neuchâteloise. En 1830, on ne comptait qu’environ 270 protestants dans la Broye fribourgeoise et le premier culte ne fut célébré qu’en 1854, année de la reconnaissance par l’Etat de l’Eglise évangélique réformée dans le canton de Fribourg. La communauté était alors soutenue par trois pasteurs : un pasteur envoyé par l’Eglise réformée de Neuchâtel, le pasteur de l’Eglise allemande de Payerne et le pasteur de l’Eglise libre de Chevroux. Les cultes avaient lieu dans l’ancienne chapelle des Jésuites, appartenant aujourd’hui au site staviacois de l’Hôpital Intercantonal de la Broye. Le premier pasteur de la paroisse fut installé en 1932. C’est alors que des contacts furent pris pour un rattachement de la paroisse à l’Eglise réformée fribourgeoise. Le temple actuel, construit dans la vieille ville d’Estavayer-le-Lac, fut inauguré en 1937.
Une paroisse étendue, jeune et dynamique
La paroisse réformée d’Estavayer-le-Lac est une paroisse jeune par sa population et par son histoire. A côté des divers cultes et célébrations, de nombreuses activités sont proposées pour le jeunes et les moins jeunes : des rencontres de réflexion et de ressourcement, des activités artistiques, musicales, récréatives, culturelles et sportives. Actuellement, la paroisse est desservie par trois pasteurs et trois diacres.

Le » conseil de paroisse et ses » ministres se réjouissent de vous rencontrer !
Temple