Facebook
Ev.-ref. Kirche des Kantons Freiburg

Jolande Roh

Bienvenue dans le monde numérique

home-office-336378_1920 (Foto: Jolande Roh)

Certains/-es catéchètes auront peut-être dû faire un effort pour s’inscrire à notre conférence annuelle de formation continue puisque le programme mentionnait rien de moins qu’une virée dans le monde « merveilleux » d’internet, des smartphones et des jeux vidéo. Il s’agissait de se demander comment nous pouvons intégrer judicieusement les nouvelles technologies à notre pratique de catéchètes. L’occasion était également donnée de s’exercer au moyen d’applications concrètes.
Nous avons eu la chance de pouvoir écouter deux intervenants très expérimentés : Jacques-Benoît Raucher (français) et Stephan Sigg (allemand). Ils ont présenté des médias et supports spécialement conçus pour l’enseignement religieux et nous ont permis de comprendre à quel point il peut être simple et gratifiant d’utiliser des outils qui, à première vue, n’ont rien à voir avec des sujets religieux.

La plupart des catéchètes vont entamer un récit biblique en indiquant que l’histoire se déroule dans un pays lointain, il y a bien longtemps de cela. Et pourquoi pas changer et ouvrir à la place Google Earth et visualiser ainsi de manière très claire le voyage jusqu’à Jérusalem ou de Nazareth à Bethléem ? Il va de soi qu’une telle introduction suscitera d’abord la surprise, qu’elle ne peut être utilisée qu’avec parcimonie et qu’il ne s’agit que d’une entrée en matière clinquante. Mais il s’agit ici plutôt d’attirer l’attention lorsque nous ancrons notre catéchèse dans le monde de notre public, à savoir le monde des enfants et des jeunes à qui s’adresse notre enseignement. Ce n’est qu’en apprenant leur langage et en l’utilisant à notre tour de temps à autre que nous leur témoignons notre estime, ce qui constitue la base d’une catéchèse fructueuse. Je peux maugréer sur le fait que mes confirmants ont le nez sans cesse plongé dans leur smartphone. Ou je peux justement utiliser cette situation pour discuter avec eux de l’identité et des valeurs : par exemple avec la devise « Montre-moi les applis de ton portable et je te dirai qui tu es » ... Il est alors moins délicat de passer à l’exercice suggéré par Stephan Sigg : et Jésus, quelles applis aurait-il eu sur son smartphone ? Une appli pour la météo peut-être. Des cartes de randonnée ? L’Ancien Testament, à coup sûr !

Les catéchètes qui étaient présents à la conférence étaient unanimes : cette question intéresserait sûrement leurs élèves, qui y répondraient avec force créativité. Ils étaient aussi unanimes sur un autre point : un enseignement religieux moderne, tel que celui qui a été présenté lors de la conférence de formation continue de cette année, ne peut être prodigué sans infrastructure adéquate dans une annexe ou un hangar d’un établissement scolaire. A cet égard, les catéchètes sont invités à veiller à ce que l’Eglise cantonale et les paroisses sur place défendent fermement l’enseignement religieux confessionnel et ses intérêts.

Franziska Grau Salvisberg
Membre du Conseil synodal

Table des matières de la Newsletter