Facebook
Ev.-ref. Kirche des Kantons Freiburg

Laeticia Buchs

C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière

Editorial-arbre <span class="fotografFotoText">(Foto:&nbsp;Monique&nbsp;Johner&nbsp;)</span><div class='url' style='display:none;'>/</div><div class='dom' style='display:none;'>ref-fr.ch/</div><div class='aid' style='display:none;'>819</div><div class='bid' style='display:none;'>4374</div><div class='usr' style='display:none;'>628</div>


J'ai chanté dans du noir.
Ma chanson s'éleva dans l'ombre, et la première.
C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière !
(Edmond Rostand)

L’heure à laquelle j’écris n’est pas celle ou vous me lirez. L’heure à laquelle j’écris est celle de la résurgence de mots oubliés, couvre-feu, épidémie, urgence…..

C’est l’heure ou, arrachés sans préavis à nos routines, nos fragilités mises en évidence, l’autre pourrait devenir un danger. C’est l’heure d’un sévère retour de bâton après un été presque enchanté et nous voilà fort dépourvus.

Mais c’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière.

J’espère que vous me lirez à l’heure de la confiance retrouvée, à l’heure de la préparation de Noël, prêts à le célébrer, autrement s’il le faut, de près ou de loin avec ceux que vous aimez.

Et cet hiver, quoi qu’il arrive, vivre pleinement, follement, cette vie qui nous a été offerte. Attentifs à tout ce qui beau, goûter les milles petits délices de l’hiver. Et pour une fois, sans retenue, n’en laisser passer aucun ! Ce sera une boisson chaude au retour du froid et, derrière la vitre, regarder tomber la pluie ou la neige. Etre premier à marcher dans une neige vierge et gober les flocons en plissant les yeux parce que ça pique. Et l’odeur des oranges, de la cannelle, des biscuits de Noël. Poser l’empreinte d’un pied nu sur la terre mouillée, et même rêver qu’elle se fossilise, aller jusqu'à rêver qu'elle soit découverte un jour.

L’odeur de la terre mouillée, du sous-bois. Se blottir au chaud avec un bon livre. Ne rien faire…
Et de terminer cette année avec reconnaissance, et beaucoup d’espoir pour l’année naissante.
Editorial-neige <span class="fotografFotoText">(Foto:&nbsp;Monique&nbsp;Johner)</span><div class='url' style='display:none;'>/</div><div class='dom' style='display:none;'>ref-fr.ch/</div><div class='aid' style='display:none;'>819</div><div class='bid' style='display:none;'>4373</div><div class='usr' style='display:none;'>628</div>

Au nom du Conseil synodal, je vous souhaite à vous, ainsi qu’à vos proches, de belles fêtes de fin d’année ainsi qu’une nouvelle année heureuse et paisible.

Monique Johner
Conseillère synodale EERF
Dicastère Ressources humaines et Communication


Table des matières de la Newsletter
La Lettre R décembre 2020-Editorial
2 Bilder
Fotograf/-innen Monique Johner, Monique Johner
2 Bilder