Facebook
Ev.-ref. Kirche des Kantons Freiburg

Isabelle Christinet

La Glâne - Romont / Fonctionnement

Finances
L’Eglise évangélique réformée du canton de Fribourg est séparée de l’Etat mais elle bénéficie d’un statut de droit public.
La loi du 26 novembre 1990 concernant les rapports entre les Eglises et l’Etat permet aux paroisses de prélever un impôt pour subvenir à l’accomplissement de leurs tâches spirituelles et sociales, à l’entretien de leurs bâtiments et aux salaires de leurs collaborateurs.
Dans le canton de Fribourg, l’impôt ecclésiastique est obligatoire pour les membres des Eglises réformée et catholique.
L’Eglise cantonale
La paroisse réformée de La Glâne - Romont fait partie intégrante de l’Eglise évangélique réformée du canton de Fribourg (EERF), à laquelle elle verse une contribution financière importante - comme toutes les autres paroisses réformées - servant au financement des tâches cantonales, telles l’aumônerie dans les hôpitaux, les prisons ou auprès des handicapés. Chaque paroisse est représentée au Synode, le parlement de l’Eglise cantonale, par des délégués.
Fonctionnement
La vie de la paroisse dépend de la participation active de chacune et de chacun.
Pour débattre des orientations de la vie paroissiale, voter le budget et approuver les comptes, les paroissiens (dès 16 ans révolus) se réunissent en Assemblée de paroisse, organe souverain de la communauté. Ils peuvent y faire des suggestions et ils y élisent le Conseil de paroisse, les délégués au Synode et les pasteur-e-s.
Le Conseil de paroisse est composé de 7 membres et des pasteur-e-s qui en font d’office partie. Il est entre autre responsable de la vie de la paroisse, conjointement avec ses collaboratrices et collaborateurs, de son administration et des bâtiments.
Les pasteur-e sont, avec le Conseil de paroisse, responsables de l’organisation et de la vie spirituelle de la paroisse.
Enseignement religieux à l’école
La Constitution du canton de Fribourg (art. 64) et la Loi scolaire (art. 27) assurent aux Eglises catholique et réformée le droit de dispenser une heure hebdomadaire de catéchisme dans le cadre de l’école obligatoire.
A l’école primaire, ces leçons sont assurées par des catéchètes formées.
Le catéchisme au cycle d’orientation est donné par le pasteur. Son suivi, complété par des activités, des rencontres ou des week-ends est requis pour accéder à la confirmation.