Evang.-ref. Kirche des Kantons Freiburg

Communiqué de presse du 2 avril 2012 de l’Eglise évangélique réformée du canton de Fribourg

Sondersynoden

Sondersynoden

Synode extraordinaire du 31 mars 2012 de l’Eglise évangélique réformée du canton de Fribourg au Centre Löwenberg, Morat
Des règles claires pour les sacristaines et concierges

A l’avenir, il sera fait une distinction dans les paroisses réformées entre les
tâches d’une sacristaine et celles d’un concierge. Les réunions du Synode
seront nouvellement réglementées: le parlement de l’Eglise devrait siéger à
l’avenir cinq fois par an. Les Synodes seront cependant raccourcis.


Le Règlement ecclésiastique réformé de 1997 qualifie les sacristains-es en tant que
collaborateurs de l’Eglise, qui sont responsables pour l’entretien des églises et des
installations et apporte leur aide aux personnes qui participent au culte. Ce
règlement est actuellement révisé. Ensuite, il sera distingué encore les tâches
« spirituelles » du sacristain en relation avec le culte et les tâches « d’ordre
pratique » de la concierge dans le soin apporté aux installations. Les deux devront
être des personnes de contact agréables. Pour les deux domaines d’activité, la
formation, les droits et devoirs sont clairement réglés dans les directives de
l’association suisse des sacristains. Une seule personne peut également continuer à
se charger des deux fonctions. En tant que sacristain-e, elle doit être membre de
l’Eglise évangélique réformée.
Les dispositions concernant les musiciennes et musiciens, les secrétaires et les
caissières et caissiers de la paroisse, ainsi que l’article concernant les finances et
l’administration de la paroisse seront adaptées aux pratiques actuelles et remaniées
sur le plan rédactionnel. Les archives des documents concernant les immeubles
(achat, rénovation) devront être conservés pendant une durée illimitée. Avec ces
articles, les délégués ont terminés samedi la révision partielle du chapitre concernant
les paroisses et entrepris le sujet « Eglise cantonale ».

Synodes: cinq fois quatre heures
L’organe législatif et dirigeant de l’Eglise dans le canton est le Synode. Actuellement,
il se réunit une journée entière en juin ainsi qu‘en novembre, à cela peuvent s’ajouter
des réunions extraordinaires - comme lors de la révision partielle en cours des règles
ecclésiastiques. Sa mission, la durée du mandat et les tâches resteront après la
révision plus ou moins les mêmes qu’aujourd’hui.
Mais, mis à part les thèmes en relation à l’administration et à l’aspect « financier »,
suffisamment de temps doit rester pour l’aspect « spirituel », pour des questions
relatives à l’Eglise et pour des rencontres. Après un débat nourri, les délégués ont
décidé de siéger à l’avenir en règle générale cinq fois par année, en fin d’après-midi
ou un samedi matin pour une durée de quatre heures.
La révision sera poursuivie le 12 mai. Le calendrier prévoit de clore toutes les
lectures au courant de l’année 2012. Pour ce faire, toutes les propositions
éventuelles doivent, autant que possible, être transmises avant l’été, a rappelé le
Président du Synode, Frédéric Noyer.
Autor: jolande roh     Bereitgestellt: 02.04.2012    
 
  aktualisiert mit kirchenweb.ch