Facebook
Ev.-ref. Kirche des Kantons Freiburg

Jolande Roh

Energie (FR)

L’électricité est toujours là : il suffit de brancher la prise - et ça marche. Les téléphones mobiles se rechargent, la télévision en mode veille est prête à diffuser le journal télévisé ou un film. À l’usine, l’installation de production tourne à plein régime. Une équipe de nuit est même mise en place pour permettre d’honorer une commande importante. Puis soudain : panne de courant - plus rien ne fonctionne. Dans les ménages, on a recours à la bougie. À l’usine, tout s’arrête. L’économie est brutalement ralentie. Le confort est perdu pour des heures ou des jours. Et on a froid !

Ce n’est pas seulement l’approvisionnement en électricité qui est menacé, mais également celui en gaz. Quel est le lien entre l’électricité et le gaz ? C’est avec du gaz, ou plus précisément avec des turbines à gaz, que l’on produit de l’électricité. Qu’en est-il du chauffage ? En Suisse, la part des chauffages au gaz est d’environ 25 %. Pour ces deux sources d’énergie, la Suisse est dépendante de l’étranger. Tout s’est bien passé pendant longtemps, mais cela pourrait rapidement devenir un problème.

L’énergie est un élixir de vie. Nous en prenons douloureusement conscience face aux conséquences des sanctions qui sont entrées en vigueur contre la Russie. Des chaînes d’approvisionnement sont interrompues. Les importations de gaz et d’électricité en Suisse devraient être réduites de manière drastique au cours des prochains mois d'hiver.

L’EERS a créé une task-force au sein de laquelle l’EERF est représentée. Les connaissances et l'expérience sont là.
» Lien vers l'Eglise évangélique réformée de Suisse - Gestion de crise en cas de pénurie d’énergie : mesures pratiques
energiecrise-2

 

La Suisse est confrontée à un énorme problème. L’approvisionnement en gaz et en électricité n’est plus garanti pour les mois à venir. La Russie va probablement fermer le robinet de gaz. Que se passe-t-il en cas de panne de courant ? Comment les chauffages seront-ils approvisionnés en gaz ? Quelles sont les alternatives ?

Pour l’instant, le Conseil fédéral nous demande de faire des économies ! C’est d’ores et déjà judicieux ! Penchons-nous sur les lacs de barrage. Si l’on produit moins d’électricité, les niveaux de remplissage restent plus élevés et inversement. Les réserves qui ne sont pas épuisées sont à notre disposition pour l’hiver.

Ce n’est pas le cas du gaz. Ceux qui s’en servent pour se chauffer sont bien contents s'ils ont un brûleur convertible au mazout. Cela vaut également pour l’industrie.

Dans tous les cas, l’énergie devient plus chère ! Nous recommandons aux paroisses de prévoir cela dans le budget de l’année prochaine.

Les orgues sont des instruments merveilleux. Ils fascinent non seulement par leur son, mais sont également des œuvres d’art pour l’œil. Que se passe-t-il lorsqu’il fait soudainement terriblement froid dans l’église ? Ces instruments uniques sont très délicats. Nous recommandons aux paroisses de prendre contact avec le facteur d’orgues afin de déterminer quelles mesures préventives sont judicieuses et peuvent être prises. Celles-ci peuvent varier en fonction du type de construction des orgues.

Un article à ce sujet (uniquement en langue allemande
» https://kaltesonne.de/schummel-orgel-ist-kein-klimaopfer/

Le Conseil fédéral a élaboré de mesures potentielles en cas de pénurie d'électricité et de gaz.
» https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/energie.html
Dokumente